la casse du siècle

All posts tagged la casse du siècle

La casse du siècle

Première d’un classement national, la casse gérée par Romain Ternand s’affirme comme l’une des entreprises en pointe de son secteur.

Casimir 2000 - Casse automobile à Auxerre - revue de pressePremière sur toute la ligne avec 1.000 points obtenus sur 1.000. La casse auxerroise Casimir 2000 (ex-Caréco) a viré en tête d’un classement national passant au crible 165 concessionnaires du réseau Indra. « C’est une prouesse », s’exclame Loïc Bey-Rozet, directeur général d’Indra.

Une belle reconnaissance pour Romain Ternand, responsable de Casimir 2000. Issu d’une lignée de ferrailleurs, l’ancien intermittent du spectacle ne grimpe pas aux rideaux pour autant.

Dans une conjoncture difficile, son attention se concentre sur la manière de développer son activité. « On recycle aujourd’hui 1.500 véhicules là où on pourrait en faire 3.000. Je ne les trouverai pas dans l’Yonne. »

« Racheter une ou deux casses hors du département »

D’où sa volonté de « racheter, cette année une, voire deux petites casses à l’extérieur du département ».

La période est opportune. Directives européennes obligent, en 2015, 95 % de la masse des véhicules devront être recyclés. Un cap assigné en amont aux constructeurs mais, qu’en aval, beaucoup de casses modestes employant quatre à cinq salariés ne passeront pas en raison du montant des investissements à réaliser.

Romain Ternand a anticipé ce virage. Voilà deux ans, il a profité de son emménagement avenue Jean-Mermoz pour moderniser ses ateliers. « On est déjà à 95 % de recyclage », se félicite le dirigeant.

Le marché des particuliers

Via ces petites casses, Romain Ternand compte toucher le marché des particuliers. Un filon estimé en France à « 700.000 voitures en fin de vie chaque année ». Ce débouché est stratégique. Le secteur des voitures accidentées, alimenté par les assureurs, est en effet orienté à la baisse car le nombre d’accidents a diminué. « C’est notre fonds de commerce », rappelle Romain Ternand, en constatant que « même en doublant le nombre de contrats d’assurance depuis 2008 », sa société « fait le même volume ».

Ludovic Berger (L’Yonne Républicaine)

RomainLa casse du siècle